L'ARTHROSCOPIE DE HANCHE


Le terme vient du grec Arthron signifiant « articulation » et Skopein« observer / examiner »,  
l’Arthroscopie permet donc littéralement d’examiner l’intérieur d’une articulation.

Initialement utilisée à des fins diagnostiques, l’arthroscopie est actuellement essentiellement
opératoire, c’est-à-dire qu’elle permet d’effectuer des gestes chirurgicaux sans ouverture
importante. L’opération se pratique sous anesthésie générale ou locorégionale en salle
d’opération. Elle se pratique généralement en chirurgie ambulatoire.

Deux incisions au minimum sont nécessaires, l’une pour recevoir l’arthroscope et l’autre pour faire
passer les mini instruments chirurgicaux. En général, les incisions sont à peine plus grandes que le diamètre de l’arthroscope. Elles sont si petites qu’elles ne génèrent pas forcément de suture et
peuvent se refermer d’elles-mêmes.

L’arthroscopie de hanche est une technique mini invasive destinée à traiter des pathologies intra-
articulaires comme le conflit fémoro-acétabulaire, l’ablation de corps étranger ou des lésions
tendineuses  pouvant toucher les muscles périarticulaires.  




Image d'une arthroscopie de hanche



L' INSTITUT DU MOUVEMENT
 une devise en 3 mots :

SOIGNER, ENSEIGNER, CHERCHER.

Hôpital Sainte Marguerite
AP-HM Hôpitaux Sud
270, Bd Sainte Marguerite
Pavillons 6, 7,  8
13006 MARSEILLE (France)

Contacts et accès à l' IML

Plan du site


FAIRE UN DON POUR L'IML

RECEVOIR NOS NEWS


CONNECTONS-NOUS